Conflits religieux en Europe aux XVIe et XVIIe siècles:
Réforme et Contre-réforme

1. Divisions religieuses au milieu du
XVIe siècle

En jaune: états ou populations à dominance catholique
En orange, états ou populations à dominance orthodoxe
En bleu, états ou populations à dominance luthérienne
En violet, états ou populations à dominance réformée (protestants, Huguenots)
En marron, états ou populations à dominance anglicanne (Church of England)
En vert, états ou populations à dominance musulmanne

2. Effets de la Contre-Réforme au milieu du XVIIe siècle

Les flammes noires indiquent un conflit armé
Les
flèches rouges indiquent les mouvements de populations.

     On remarque en particulier l'importance de l'émigration des huguenots français, qui s'est brutalement accentuée à la suite de la révocation de l'Edit de Nantes en 1685. Au moins 200 000 d'entre eux, dont beaucoup exerçaient le commerce ou des professions libérales, allèrent chercher refuge dans les nations réformées du nord de l'Europe, contribuant ainsi à leur essort économique au détriment de celui de la France.